Author Archive

Théorème d’incomplétude et Dynamique en Spirale

par Bertrand Biss | Catégorie : Connecter, Les disciplines

Théorème d’incomplétude et Dynamique en Spirale

Bernard Duclos nous rappelle : « La théorie Spiral Dynamics est largement inspirée des travaux de Clare Graves sur l’évolution des systèmes de valeurs chez l’adulte. Graves a montré que ces systèmes de valeurs sont structurés sous la forme d’une double hélice, au sein de laquelle les VMèmes successifs intègrent et dépassent les précédents. En d’autres termes, chaque VMème fabrique les problèmes que le VMème suivant aura à résoudre. L’émergence de chaque nouveau VMème se traduit notamment par une nouvelle vision du monde, une motivation adaptée et une capacité renouvelée de faire face aux conditions crées par le VMème précédent.

Lire la suite

Inception, un film mémétique

par Bertrand Biss | Catégorie : Actualités, Animer

Les mots construisent l’espace qu’on habite. Qu’est ce qui est plus virulent qu’un virus ? Qu’est ce qu’il est impossible d’éradiquer chez un être humain ? Une idée ! La faire évoluer reste la seule chose possible. Et pour qu’elle se développe donner l’impression au porteur qu’il en est l’initiateur. En résumer le faire changer d’avis à l’insu de son plein gré. Une belle trame sur laquelle s’est construit Inception en utilisant le rêve comme vecteur à la manipulation. Une trame qui s’inspire de la mémétique. Une approche formalisée dans les années 60 par Richard Dawkins, biologiste, dans son livre « Le gène égoïste ».

La mémétique pour les nuls

par Bertrand Biss | Catégorie : Découvrir, Définitions et concepts

Souvent c’est la découverte d’une certaine autonomie des idées qui nous conduit lorsqu’on croise les chemins de la mémétique à nous y intéresser. Dès lors c’est le début des complications.

Un des premiers écueils auquel on se trouve fréquemment confronté est d’essayer de comprendre en quoi la mémétique diffère de plein d’autres approches s’occupant de la culture. Pour n’en citer que quelques unes : l’ethnologie, le Darwinisme social, la psychologie des foules, etc apparaissent comme autant d’expertises creusant chacune dans la connaissance en se complétant pour étendre notre savoir.

Où situer la mémétique dans ce paysage ? Dire qu’elle n’est pas à un endroit mais partout embrouille en général plus que cela n’éclaire. Nous y reviendrons.

Lire la suite

Dominique Guillo : La culture, le gène et le virus

par Bertrand Biss | Catégorie : Livres, Relayer

Le darwinisme va-t-il « phagocyter » les sciences sociales ? Depuis quelques décennies, les explications néo-darwiniennes de l’esprit, de la société et de la culture s’installent durablement dans le paysage intellectuel international, appuyées sur le développement considérable de la biologie de l’évolution, des sciences cognitives et de l’éthologie. Toutefois, elles ne parviennent pas à s’imposer dans le champ qu’elles prétendent révolutionner : celui des sciences sociales, qui les rejettent en bloc en invoquant souvent les affinités que ces théories présenteraient avec des idéologies inégalitaires et discriminatoires.
S’il est incontestable que certaines théories de l’homme et de la société inspirées par le darwinisme ont pu servir de paravent à pareilles idéologies, une telle posture critique n’est guère suffisante. D’abord, parce ces théories présentent de très nettes différences. Ensuite, parce qu’une critique scientifique solide ne peut s’établir que sur une rigoureuse évaluation interne, théorique et empirique des modèles.
Tel est l’objectif de cet ouvrage, qui porte sur l’un de ces paradigmes néo-darwiniens actuels, nommé « mémétique ».

Auteur :
Sociologue et historien des sciences, Dominique Guillo est chercheur au CNRS (GEMAS). Il travaille dans une perspective transdisciplinaire sur l’articulation de la biologie et des sciences sociales, sur les théories sociologiques et anthropologiques néo-darwiniennes, sur les représentations populaires de l’évolution et du vivant, et sur les interactions homme / animal (chien).

Critique de Valéry RASPLUS

Derniers commentaires

Renaud

|

Egalement merci pour cette introduction libre. Que le Grand Mème vous accompagne.