Articles pour le mot clé ‘superorganisme’

Mèmes & Cies Epinal – 29 juin au 1 juillet 2007

par Charles Mougel | Catégorie : Animer, Séminaires

Vers un monde de l’entreprise plus « vivant » ?

Si hier un économiste a inspiré Darwin, aujourd’hui la théorie de l’évolution s’installe dans les entreprises.

Le monde culturel peut aujourd’hui être observé par des approches issues du monde du vivant (information, communication, organisation, formation, marketing, management, …)

Les entreprises les plus efficaces doivent en effet s’adapter aux changements culturels de plus en plus rapides, ou au contraire affronter des racines culturelles bien solides.

La mémétique étudie ces évolutions culturelles. Avec une approche pluridisciplinaire, elle apporte un autre regard sur le monde de l’entreprise.

Lire la suite

Jean-Paul Baquiast : Pour un principe matérialiste fort

par Pascal Jouxtel | Catégorie : Livres, Relayer

Le mot de l’éditeur
A travers un panorama des sciences contemporaines l’auteur signe aussi un livre politique et nous livre une réflexion sur l’époque et ses dangers, celui de l’obscurantisme n’étant pas un des moindres, mais aussi les risques de graves bouleversements écologiques qui menacent la planète. Loin de tout scientisme Jean-Paul Baquiast prône une métaphysique scientifique ainsi qu’une morale rationaliste. De graves et déterminants choix s’offrent à nous : les sciences – dès lors qu’elles sont conscientes et raisonnables – nous apportent des éléments de connaissances et de réflexions indispensables pour faire face à la complexité du monde qui est le nôtre. « Livre de combat » comme le définit l’auteur car c’est bien un combat pour la survie et la liberté de chacun qui se joue. La connaissance est une arme indispensable au moment où de fortes poussées obscurantistes se font sentir un peu partout dans le monde. Ce livre a l’ambition de donner au lecteur la possibilité de choisir en toute connaissance de cause.



https://www.jean-paul-baquiast.fr/ouvrages.html

Derniers commentaires

Renaud

|

Egalement merci pour cette introduction libre. Que le Grand Mème vous accompagne.